Comprendre l’aboutissement d’une consultation chez un rhumatologue

Comprendre l’aboutissement d’une consultation chez un rhumatologue

Prendre conscience de l’évolution de votre corps et faire des suivis ou des traitements nécessaires par une consultation chez un rhumatologue.

En quelle circonstance faut-il consulter un rhumatologue ?

Généralement, une consultation chez un rhumatologue est conseillée, lorsque votre médecin généraliste n’est plus apte à vous présenter les traitements nécessaires et ne trouve plus de solutions liés à votre attente.

Les symptômes peuvent être des douleurs vives ou l’observation de la diminution de votre mobilité. Cependant, vous avez totalement la liberté de faire une consultation à votre guise.

Nous en parlons plus sur le sujet, cliquez ici pour en apprendre plus.

Qu’est-ce qu’un rhumatologue ?

C’est un médecin confirmé, habilité à faire un diagnostic ainsi qu’un suivi de votre état de santé particulièrement pour les douleurs, les maladies de l’os, les muscles, la colonne vertébrale et les maladies du dysfonctionnement du système nerveux.

Cependant, sachez qu’une consultation chez un rhumatologue n’affirme pas la guérison totale de vos douleurs ou les problèmes des articulations ou des os. 

Comment se déroule une journée en consultation chez un rhumatologue ?

De base, il vous fera une énumération des questions sur les douleurs ainsi que les antécédents familiaux, ce qui lui permettra de comprendre l’origine et les causes de la maladie.

Puis questionner sur les médicaments pris ou les traitements prescrits ou peut-être les problèmes rhumatologiques déjà rencontrés.

Il procédera ensuite à un examen clinique et pourra en rajouter selon le cas.

Les possibilités qui peuvent survenir en une seule consultation

Il se peut que lors d’une consultation, vous deviez procéder à des examens comme :

  • Les examens biologiques qui sont généralement effectués après un examen clinique. Afin de faire un diagnostic approfondi avant une IRM, radiographie, scanner ou tout autre examen nécessaires.
  • L’échographie ostéo articulaire qui est une méthode d’imagerie employant des ultrasons non irradiants et indolores. Une façon d’analyser les parties molles comme les ligaments, les muscles, et beaucoup d’autres qui ne pourrait pas apparaître sur une radiographie standard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *